Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

MARX Albert


est né le 22 avril 1902 à Mulhouse (68). Il est le fils de Simon et de  Florence née LOEB.

Il est domicilié à Strasbourg de 1934 à 1939. Il exerce le métier  d'Inspecteur des Tabacs selon une note de renseignements de la police ou Entrepreneur de Tabacs selon le Jugement du Tribunal de 1ère Instance de Strasbourg.

Source de la photo: Archives de la famille.
 
Il quitte Pont-de-Beauvoisin (Isère) pour rejoindre ses parents à Lapalisse (03) où ils sont domiciliés au lieudit  «Le  Petit Paris».

Ils se font recenser à Lapalisse en tant que Juifs français conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 de l'Etat Français.
 
 

Source: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

Le 11 juin 1942 son père Simon décède à l'Hôpital de Lapalisse.

Albert est fiché par l'Etat Français en 1943 en tant que Juif français.

Source du document ci-contre: Archives Départementales de l'Allier 996 W 778 W 112.

Il est arrêté avec sa mère dans la rafle du 30 juin 1944 organisée à Lapalisse par le collaborateur  Georges Jany BATISSIER alias Capitaine SCHMIDT. Ils sont internés à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins, et transférés le 15 juillet 1944 à Drancy où Albert reçoit le matricule N° 25146.

Ils sont déportés le 31 juillet 1944 de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 77.



Source du document ci-dessus: Mémorial de la Shoah C77_41.



Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 77: " Le nombre des déportés était de 1300. Ce convoi 77 (...) entraîne vers les chambres à gaz d'Auschwitz plus de 300 enfants de moins de 18 ans. (...) 291 hommes furent sélectionnés avec les matricules B 3673 àB 3963; de même pour 283 femmes (A 16457 à A 16739). Il y avait en 1945 209 survivants dont 141 femmes".

Il décède le 31 juillet 1944

- en déportation selon l'état civil de Mulhouse

- dans un lieu non connu selon le JO N° 9 du 11 janvier 1995.

Le Journal Officiel du 11 janvier 1995 n'aurait pas dû ignorer la loi parue au Journal Officiel du 15 mai 1985.

 

Loi N° 85/528 du 15 mai 1985.

sur les actes et jugements déclaratifs de décès des personnes mortes en déportation

Article 3 - Lorsqu'il est établi qu'une personne a fait partie d'un convoi de déportation sans qu'aucune nouvelle n'ait été reçue d'elle postérieurement à la date du départ de ce convoi, son décès est présumé survenu le cinquième jour suivant cette date, au lieu de destination du convoi.
 
 

Selon la loi du 15 mai 1985, Albert MARX est décédé le 5 août 1944 à Auschwitz (Pologne).

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 10 novembre 1994 paru au Journal Officiel N°9  du 11 janvier 1995.

 
 

Son nom figure au Panthéon sur la Liste des Ecrivains « Morts pour la France ». Renseignement communiqué en 1957 à la police de Strasbourg par Madeleine BLUM  née MARX, sœur d’Albert. Albert MARX était l'auteur des "Créneaux d'Ilion".


Écrivains morts pendant la guerre de 1939-1945

Dans la nef, sur une plaque au sol est écrit :

ICI SONT ENFERMÉS

LES HOMMAGES RENDUS
LE 2 JUILLET 1949
AUX ÉCRIVAINS
MORTS POUR LA FRANCE
PENDANT LA GUERRE 1939-1945

 

Écrivains morts pour la France

·  Georges Martin

·  Jean Martin

·  Marietta Martin

·  Albert Marx

·  Henri Maspero

·  Didier Mauprey

  Source des documents ci-dessus: Écrivains morts pendant la guerre de 1939-1945 sur Internet.

Sources:

- Archives de la famille

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 756 W 1, 996 W 123.02, 996 W 208, 1756 W 2  N° 14456, 996 W 778 W 112,

- Archives Municipales de Lapalisse

- Centre de Documentation Juive Contemporaine

- Etat civil de Mulhouse (68) et de Lapalisse (03)

- Liste des écrivains "Morts pour la France" Internet

- Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France 1978

- MemorialGenWeb  site Internet
 
- yadvashem.org  Feuille de Témoignage
 
©  AFMD de l'Allier